L’indispensable guide des millésimes à Bordeaux
Bordeaux Magazine
avril 12, 2023

L’indispensable guide des millésimes à Bordeaux

Notre guide détaillé des millésimes pour les vins de Bordeaux

 

Plusieurs bouteilles bordelaises vieillissent patiemment dans votre cave, et vous vous demandez quel sera le moment propice pour les déguster ? En effet, le potentiel de conservation de chacune d’elles dépend fortement des conditions climatiques de son année de vendange. Pour vous aider à vous repérer, nous vous proposons ici un guide des millésimes à Bordeaux, de 2010 à 2020, aussi bien pour les vins rouges que pour les vins blancs ou rosés. De quoi identifier les meilleures cuvées de votre collection pour une longue garde, et savoir lesquelles sont à savourer dès à présent !

Millésime 2010 : de superbes conditions climatiques

2010 reste dans les esprits un millésime de qualité pour le Bordelais. Le soleil est très présent au cœur de la belle saison, suivi d’une agréable douceur au début de l’automne. De quoi garantir aux raisins un état sanitaire optimal et un bel équilibre des arômes. Mention spéciale pour les vins rouges du millésime, comme à Saint-Émilion et Saint-Estèphe, et les liquoreux de Sauternes, qui annoncent de grands moments de dégustation !

Millésime 2011 : de la gourmandise tout en finesse

Tout au long de l’année 2011, les vignerons guettent les changements de la météo. À la chaleur et au climat sec printaniers succèdent la fraîcheur et l’humidité estivales, complétées par un magnifique automne. Le résultat ? Une récolte précoce, qui offre un bon millésime à Bordeaux. Les rouges affichent des tanins fondus et beaucoup de fruité, tandis que les blancs marquent par leur bouquet aromatique complexe. 

Millésime 2012 : de nombreux défis à la vigne récompensés

Ce millésime bordelais est ponctué d’épisodes éprouvants pour les viticulteurs, qui choient avec encore plus d’attention le vignoble : plusieurs gelées dangereuses au mois de février, des températures basses au printemps et très peu de précipitations. Pourtant, à la fin de l’été, le ciel se fait plus clément, permettant aux grappes de finir de mûrir sereinement. Les vins blancs secs et liquoreux s’illustrent par leur pureté et leur élégance.

Millésime 2013 : une vendange historiquement basse à Bordeaux

Depuis plus de 20 ans, jamais la région n’avait enregistré une si petite récolte. La cause ? Le retard pris par la végétation durant un printemps maussade, et surtout la grêle et les orages violents de l’été. Néanmoins, l’exceptionnel ensoleillement permet aux vins du millésime d’être ronds et fruités pour les rouges, frais et complexes pour les blancs, vifs et gourmands pour les rosés.

Millésime 2014 : l’équilibre des arômes à la bordelaise

Jusqu’aux vendanges, les vignerons doivent jongler avec les caprices de la météo. Mais grâce à leurs efforts et à un début d’automne incroyablement doux, c’est un grand millésime de Bordeaux qui voit le jour. Les rouges témoignent déjà d’une belle capacité d’évolution. Les blancs secs, eux, sont délicatement équilibrés, tout comme les liquoreux, plus rares que les autres années.

Millésime 2015 : une sublime année sans fausses notes

2015 s’inscrit certainement comme l’un des meilleurs millésimes à Bordeaux. L’année se déroule idéalement, sans menaces climatiques. Au contraire, les températures et l’ensoleillement sont parfaits pour la maturation des raisins. La structure et la densité des cuvées en rouge sont admirables, les vins blancs liquoreux séduisent le palais avec leur onctuosité et leur merveilleuse palette aromatique.

Millésime 2016 : une année somptueuse dans le Bordelais

Dans le classement des millésimes de Bordeaux, 2016 se distingue sans conteste. Là encore, le climat offre aux vignes un tableau idyllique pour s’épanouir. La fraîcheur et la vivacité des vins blancs secs sont particulièrement appréciables, comme la belle concentration des liquoreux. Pour les vins rouges, le millésime marque par sa profondeur, l’intensité de ses notes de petits fruits noirs, et la rondeur de ses tanins.

Millésime 2017 : la qualité des vins à défaut de la quantité

Ce millésime pour les vins de Bordeaux est particulier : plusieurs appellations sont durement touchées par un gel historique juste avant la floraison, et par des épisodes de grêle dévastateurs à la fin de l’été. Toutefois, les parcelles épargnées permettent d’élaborer des vins rouges plaisir, souples et frais. Les cuvées en blanc sont très remarquées, grâce à de beaux Sémillon et Sauvignon Blanc.

Millésime 2018 : de délicieuses cuvées malgré quelques surprises

Après quelques épisodes climatiques inattendus, les vins du millésime 2018 à Bordeaux ont bénéficié d’une météo très favorable à partir de la mi-juillet : de quoi assurer aux raisins une maturité optimale et un état sanitaire idéal. Les cépages rouges promettent aux assemblages un grand potentiel, comme par exemple dans les Graves, tandis que les cépages blancs sont joliment expressifs, avec une engageante complexité aromatique.

Millésime 2019 : le fruit admirable d’une année marquée par quelques aléas

Encore une fois, face aux caprices du temps, il a fallu aux viticulteurs une attention de tous les instants pour élaborer les vins de ce millésime 2019. Cependant, les conditions climatiques ont été plus douces que les années précédentes. Elles confèrent aux vins rouges une agréable souplesse et un équilibre plein de potentiel. Quant aux vins blancs secs, ils sont superbement frais et vifs.

Millésime 2020 : une année exceptionnelle à plus d’un titre

Rarement le vignoble a été aussi précoce. Le printemps très ensoleillé, suivi d’un été rêvé pour les raisins, explique l’épanouissement rapide de la végétation. Les travaux à la vigne, chamboulés par le confinement, se passent néanmoins dans de bonnes conditions. Très vite, les assemblages laissent entrevoir l’un des meilleurs millésimes bordelais, avec de belles perspectives de garde et des expressions aromatiques équilibrées.

 

Grâce à ce classement, vous savez désormais quels sont les meilleurs millésimes à Bordeaux pour la décennie 2010, et quels vins sont parfaits pour une dégustation plaisir dans leur jeunesse. Si vous souhaitez davantage remonter le temps, retrouvez notre guide détaillé des millésimes jusqu’en 2000, ou n’hésitez pas à demander conseil à l’un des nombreux cavistes #Bordeauxlocal. Et pour celles et ceux qui veulent découvrir en profondeur les secrets du Bordelais avec 10 cuvées de millésimes différents, la journée Dégustation, mode d’emploi de l’École du Vin de Bordeaux est idéale !

 

DISCOVER MORE

Les vins de Bordeaux acheminés par bateau !

5 accords mets-vins parfaits pour la St-Valentin

Votre Bordeaux DIY !