La vinothérapie, ou comment vivre le vin jusque dans son bain.

CATÉGORIE: Général, L'Art de vivre Bordeaux, Les gestes du vin

« Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté. »
Baudelaire, l’Invitation au voyage, Les Fleurs du Mal

Stressé? Fatigué? Envie de prendre soin de soi, de se faire chouchouter? Bienvenu au spa, lieu exclusivement dédié au bien-être.

Fêtons le retour des beaux jours et préparons nos corps aux tenues légères, rien de mieux qu’une séance relaxation pour oublier les 6 mois d’hiver en mode hibernation.

Dans l’Antiquité déjà, les Grecs avaient tout compris et vantaient les mérites du raisin, pas seulement pour en glouglouter le vin. Hippocrate, ce visionnaire, l’utilisait comme antiseptique et cicatrisant, c’était un peu violent mais bien plus efficace que les incantations des charlatans.

Depuis quelques années, on peut associer vin et soin grâce à la vinothérapie, on en ressort embelli. Le raisin est plein à craquer de molécules qui font du bien au corps humain.

La pulpe contient l’eau de raisin, bourrée d’oligo-éléments, les mêmes qu’on fourre dans toutes les crèmes de soin.
Les pépins contiennent les célèbres polyphénols, reconnus pour leurs effets antioxydants et compagnon parfait dans la lutte anti-âge.

Dans la rafle et le sarment de vigne, on trouve deux merveilles aux noms barbares : le resvératrol et la viniférine. Le premier est un super héros qui combat le vieillissement, le second est une gomme de compèt contre les taches brunes.

Gommages au moût de raisin, frictions au raisin frais, bains aux extraits de vigne, massages à l’huile de pépins de raisin ou enveloppement au merlot, il y en a pour tous les goûts, ce qui compte c’est d’être dans la vigne jusqu’au cou.