Saint Émilion à la loupe! – Rencontre avec Peter
Portrait
octobre 20, 2016

Saint Émilion à la loupe! – Rencontre avec Peter

« À Bordeaux, pour moi, la qualité est au centre de tout. Le vignoble, les châteaux, la nourriture et bien sûr les vins eux-mêmes, ce voyage a révélé de façon on ne peut plus claire que la qualité est ici la clef de voute de l’ensemble. » nous rapporte Peter.

Amateurs de vin et sommelier de formation, Peter et son épouse Helga ont participé à notre weekend bordelais sous le regard bienveillant de Benoit Trocard. Avec Benoit, ils ont découvert le merveilleux Clos Dubreuil, les vignobles de Saint-Emilion et dîné au cœur de cette superbe ville. 

Bonne nouvelle pour Peter, Benoit n’est pas uniquement vigneron, mais il accorde également, comme Peter, une grande importance à l’apprentissage, puisqu »il est aussi formateur à l »Ecole du Vin de Bordeaux. 

Rencontre avec Peter.

Quel amateur de vin de Bordeaux êtes-vous ?

Mon histoire avec le vin a commencé grâce à mon père qui m »a appris à déguster le vin. De plus, il n’est pas si difficile d’apprendre et de découvrir les vins de Bordeaux en Belgique. Il est selon moi, un début logique d »apprendre à boire avec le vin rouge. Cependant, je ne suis certainement pas un expert, mais un amateur. Je bois comme ça, à l’occasion.

Pourquoi avez-vous souhaité participer au jeu lancé par les vins de Bordeaux ?

Ma motivation fut d’apprendre et d’en découvrir plus aux cotés  d’un vigneron. J’ai choisis un vigneron qui a également été engagé dans la formation des personnes et l’apprentissage à la dégustation. Voilà pour moi l »aspect le plus intéressant: comment les gens se lancent-ils à apprendre ? Je crois que si vous amener les gens dans l »histoire des expériences conscientes, en en apprenant davantage ils seront plus en profiter.

Quel regard portez-vous sur les vins de Bordeaux? 

Quand on pense aux vins de Bordeaux la plupart des gens pensent à vins rouges, classiques et rustiques. Il y a aussi l »image des vins plus complexes et moins accessibles à tous. Je sais qu »il y a beaucoup de variations dans les vins de Bordeaux. En outre, j’apprécie grandement les vins blancs de Bordeaux, qui est totalement différent du typique vin rouge, parfois un peu rustique.

Cette immersion chez un vigneron de la région a-t-elle modifiée votre perception du vignoble bordelais? 

Je trouve que la qualité des vins est tout à fait étonnante. Nous avons visité des endroits différents et il y a vraiment un concept global dans l’esprit des vignobles bordelais. Les vignes et les bâtiments sont très bien entretenus, et la nourriture y est juste très bonne. L »attention et la recherche de la qualité sont palpables partout ici. Je ne l »avais pas vraiment perçu ainsi avant, car on n’a du mal à visualiser une grande région comme Bordeaux. En outre, Bordeaux a un énorme prestige et pourtant tout le monde ici est extrêmement accueillant et passionné.

Que retenez-vous de ce week-end privilégié aux côtés d »un viticulteur de Bordeaux ? 

Les caves et les couloirs dans le château, que je trouve extrêmement étonnantes et différentes de ce que j’ai déjà eu l’occasion de voir. La visite à travers le vignoble vous donne vraiment une idée de l »étendue d »un tel domaine. J »aurais aimé en connaître un peu plus sur le processus, mais c’est principalement parce que je suis fondamentalement intéressé par cela. Passer de la théorie à la pratique est pour moi très intéressant. Bien sûr, vous devez trouver un équilibre entre l »aspect technique d »une part et profiter du vin sur l »autre.

DISCOVER MORE

Crostini à la ricotta et au confit de poivrons

La table printanière

Étoffé

Abécédaire E

Petit Verdot

Cépages