Le goût d’apprendre au Château des Arras
Portrait
octobre 20, 2016

Le goût d’apprendre au Château des Arras

« Avant cette expérience, les vins de Bordeaux nous paraissaient chers et inaccessibles. Au Château des Arras, nous avons appris que nos préjugés étaient faux et injustifiés ! Les vignerons sont très accessibles et sympathiques, et leurs vins étaient délicieux et peu coûteux » nous explique Ilse.

C’est sous un superbe soleil de septembre qu »Ilse a été reçu au Château des Arras, accompagné de son amie. Ce site magnifique, dont la construction date du XVème siècle, est la propriété de la famille Rozier depuis quatre générations. Avec ses deux filles, Marie-Caroline et Anne-Cécile, Claudine Rozier est à la tête de ce superbe domaine. Marie-Caroline a partagé sa passion avec nos gagnants pendant toute la durée de leur séjour, et leur a notamment expliqué le processus de fabrication des vins du Château. Pour terminer en beauté, Ilse et son amie ont dégusté les vins du Château en compagnie des vigneronnes qui les ont produits.  

Quel amateur de vin de Bordeaux êtes-vous ?

Un amateur comme beaucoup, certainement pas une connaisseuse. Je suis particulièrement curieuse de vins de Bordeaux parce que je ne connais pas vraiment toutes des typicités. Nous en goûtons en vacances mais le plus souvent nous buvons des vins étrangers, comme d’Italie, d »Alsace ou  de la  région de Champagne. 

Pourquoi avez-vous souhaité participer au jeu lancé par les vins de Bordeaux ?

Nous sommes toujours curieux de découvrir se qui ce cache derrière un vin et comment il est fait. Je fais un rêve à propos de la récolte du raisin et le processus de la viticulture. Je voulais surtout découvrir comment travail ces vignerons avec des techniques anciennes, et découvrir des caves typiques.

Comment avez-vous sélectionné le vigneron avec lequel vous avez voulu vivre cette expérience unique ? 

Nous n’avions jamais entendu parler de ce château, mais nous avions pensé qu »il serait intéressant d’observer et de discuter avec des personnes jeunes et dynamiques à l »œuvre!

Quel regard portez-vous sur les vins de Bordeaux ? 

Nous imaginons en particulier à un tableau idyllique: les vignes et les beaux châteaux. Je n »ai pas vraiment une image différente de Bordeaux que pour d »autres régions viticoles. J’avais le ressenti que les vins de la région étaient moins accessibles et que les vins étaient un peu chers, mais ce  n’est définitivement pas le cas.

Cette immersion chez un vigneron de la région a-t-elle modifiée votre perception du vignoble bordelais? 

Tout le monde ici est très sympathique et agréable! Ils ont vraiment prit le temps de nous expliquer le processus de vinification. En outre, ils nous ont partagé aussi la passion qui se cache derrière cela, mais sans nous en faire la promotion. Nous avons aussi beaucoup appris, comme le processus chimique et le fait que une grande partie  de celui-ci est faite avec des machines. Un peu moins romantique qu »on ne l »imaginait, mais qui à tout son sens lorsque l’on sait que le domaine est si grand.

Que retenez-vous de ce week-end privilégié aux côtés d »un viticulteur de Bordeaux? 

Nous avons essentiellement vu tout ce que nous voulions voir,  et c’était un moment vraiment reposant. Les dégustations étaient aussi très intéressantes avec tous les facteurs olfactifs que nous avons découverts. Il est juste dommage que nous n’ayons pas pu assister et participer aux vendanges, mais nous ne pouvons pas influencer les saisons bien sûr!

Rencontre avec Marie-Caroline, vigneronne au Château des Arras.

Parlez-nous de votre domaine: son histoire, son emplacement, le type de vin produit…

Le domaine est depuis quatre générations dans notre famille et il remonte au 15ème siècle. A partir des années 60 mon grand-père à décidé d’entièrement planté des vignes sur le domaine. Qui représente environ trois kilomètres de long. 95% de notre viticulture se concentre sur les vins rouges. Nous avons aussi un peu de vin blanc que nous cultivons depuis 3 ans. Nous travaillons avec trois femmes, chacune avec leur propre expérience et leur force.

Pourquoi avoir voulu participer à ce jeu? Que souhaitiez-vous partager au travers de cette expérience?

Principalement pour partager la passion importante que nous avons et que nous voulons transmettre aux gens qui viennent visiter la région et notre domaine. 

Quelles sont les qualités nécessaires au métier de vigneron?

Etre passionné, c’est l’essentiel. Il ne faut également pas être stressé. Il faut savoir laisser une part de contrôle à la nature et s’adapter chaque année à la météo et aux caprices de la nature. Par conséquent, nous avons chaque année de nouvelles créations, ce qui devient un réel avantage.

Quels sont les avantages et les inconvénients du métier?

La liberté de travailler ici est certainement un avantage. Un inconvénient serait le fait que nous travaillons tout le temps, on ne s’arrête jamais. Le climat peut aussi être un inconvénient, ce qui est parfois très frustrant, mais on n »a pas d »autres choix que de s’adapter.

Quelle image des vins de Bordeaux souhaitez-vous transmettre? 

Bordeaux a parfois une image qui est moins accessible ou sans passion par rapport à d’autre région, donc je voudrais montrer que tout le monde peut se lancer dans le monde des vins de Bordeaux. Il y a tellement de petits établissements vinicoles qui offrent de bons vins de qualité. C’est difficile pour des gens qui ne s’y connaissent pas et il ne suffit de regarder les étiquettes et les prix. Bordeaux est une très grande région donc il y a beaucoup de variation. Et notre propre terre est bien sûr la meilleure de tous!

Comment voyez-vous l »évolution du métier de viticulteur dans le Bordelais?

Je souhaite que les images négatives qui existent sur la région disparaissent un peu. Nous aimerions vous montrer que les choses évoluent sans cesse. Par exemple, nous essayons beaucoup de passer à une agriculture biodynamique et arrêter l »utilisation des pesticides. 

Il y a souvent l »idée que les vins de Bordeaux sont chers, mais ce sont finalement souvent les vins d »autres régions qui sont beaucoup plus chers.

DISCOVER MORE

Terroir (goût de)

Abécédaire T

Abécédaire R

Notre savoir faire

Pressoir

Abécédaire P