Portrait développement durable : Corinne Gonet
Portrait
novembre 22, 2016

Portrait développement durable : Corinne Gonet

De la Champagne au Bordelais : vignerons depuis 7 générationsAu moyen-âge déjà, les Gonets étaient courtiers en vins dans le beaujolais. Au XVème siècle, ils montent en Champagne et, en 1802, Charles Gonet fonde sa propre marque de Champagne. Au milieu des années ‘80, la famille Gonet décide de revenir à Bordeaux et acquiert un premier vignoble en 1986. C’est en 1998 que Corinne et Charles-Henri Gonet acquièrent le Château Haut- Bacalan, troisième propriété par sa taille à Pessac. 

Votre terroir ?

« Le Château Haut-Bacalan dispose d’un vignoble de sept hectares de graves sur argiles, planté à majorité de Merlot et complété par du Cabernet Sauvignon et Petit Verdot. Classé Pessac-Léognan depuis 1987 (naissance de l »appellation), ce Château a fait sa première récolte en rouge en 2001 et en blanc en septembre 2014. » 

Votre mode de culture ?

« Depuis le début (1998), nous avons opté pour la biodynamie, qui est une agriculture d’équilibre, qui œuvre en réel partenariat avec la nature. Cette méthode d’agriculture biologique s’inscrit dans une vision du monde liant la plante et tous les êtres vivants au cosmos et fonde les travaux à la vigne et au chai sur les rythmes solaires, lunaires et planétaires. Nous avons toujours été soucieux de limiter au maximum les traitements de synthèse et de choisir méticuleusement les molécules qu’on apporte à la vigne et à quel moment. C’était instinctif de notre part. Peut-être est-ce dû au fait que je suis médecin au départ ? Nous l’avons fait dans un souci de respect du terroir, de qualité et de responsabilité. Le produit doit avoir une âme et être l’expression de son terroir. Nous travaillons avec le cheval pour le respect des sols et a n de minimiser le bilan carbone. Nous conservons aussi un enherbement permanent de la vigne. »

Parlez-nous de vos clients belges :

« Le marché belge est un marché indispensable. Nous avons de plus en plus de clients belges. Ils sont à même d’appréhender la qualité et les spéci cités d’un vin. Ils apprécient les bonnes choses. » 

CORINNE GONET | VIGNOBLES MICHEL GONET

www.gonet.fr


AOC : Pessac-Léognan, Graves de Vayres, Bordeaux Supérieur


DISCOVER MORE

Les vins blancs secs de Bordeaux, l’Art de prendre son temps

L’incontournable Jean-Jacques Dubordieu

« Nous avons choisi de rester “petit”, de faire tout à deux et d’être bio. »