Voyage dans la région des Graves et Sauternes, la « rive gauche » de Bordeaux
Journal
octobre 4, 2019

Voyage dans la région des Graves et Sauternes, la « rive gauche » de Bordeaux

La région viticole des Graves et Sauternes se situe sur la rive gauche de la Garonne. Cette région joue la carte oenotouristique à 100% et produit des vins rouges, blancs secs et doux.
Le vin comme fil conducteur, multipliez les découvertes au gré de vos envies: Grands Crus Classés, châteaux historiques, forteresses médiévales, hébergements de charme, activités insolites… le tout dans un environnement gastronomique de qualité!

Mais pourquoi Graves d’ailleurs ? Et bien tout simplement pour faire rappel aux fameux sols de gravier sur lesquels y poussent les vignes.

Il y a plus de 2000 ans…

Il existe trois types de vin de Graves; les rouges, les blancs secs et les blancs doux appelés Graves Supérieures. Dans la grande région des Graves et de Sauternes, il existe de nombreuses AOC connues comme Pessac-Léognan, célèbre dans le monde entier, où se trouve par exemple le Château Haut-Brion, mais aussi des appellations de blancs doux comme Sauternes, Barsac ou Cérons.

Les premières vignes de Graves auraient été plantées il y a plus de 2000 ans, ce qui en fait la plus ancienne région de Bordeaux (et rappelons-le Bordeaux à commencé par la production de vin blanc !). Au cours des millénaires suivants, sa réputation grandit si bien qu’entre le XVIe et le XVIIIe siècle, de nombreux châteaux magnifiques furent construits. Malheureusement, comme le reste de Bordeaux, le 20ème siècle a été moins gentil, et le phylloxéra et d’autres maladies ont balayé la région, endommageant gravement les vignes. La région des Graves est à ce jour une région extraordinaire avec des producteurs passionnants, de sublimes bâtisses et une grande variété de vins.

Des vins rouges, fruités et pleins de douceur

La majorité du vin produit est rouge. Élaboré à partir des cépages traditionnels bordelais de merlot, de cabernet sauvignon et de cabernet franc, auquel il est possible d’ajouter une petite proportion de malbec ou de petit verdot. Dans les Graves, une plus grande quantité de merlot est ajoutée au Cabernet Sauvignon, ce qui contribue à rendre le vin plus doux.

Les vins sont fruités, avec des arômes de prunes, de cerises et souvent de cassis. Le vieillissement en fût de chêne est largement utilisé, ajoutant des notes plus complexes de noisette, de vanille, de cèdre et de chocolat. De nombreux producteurs parviennent à mettre en évidence d’élégantes notes florales et violettes qui ajoutent vraiment au style du vin. Les meilleurs vins rouges ont un grand potentiel de vieillissement – et la plupart continueront à se développer et à atteindre leur apogée après 5 ans même si la plupart pourront se consommer dès deux ans. Vous l’aurez compris, un vin rouge des AOC Graves ou Pessac-Léognan, ça peut se garder comme un trésor, ou se déguster de suite pour les moins patients.

Des blancs secs floraux aux subtiles arômes

Les vins blancs secs sont élaborés à partir des deux mêmes cépages dominants que les vins blancs de Bordeaux: le Sauvignon Blanc et le Sémillon.

Les vins issus du sauvignon sont souvent plus fruités avec des arômes de citron, de fleurs blanches et de nectarine. Tandis que les vins issus de Sémillon présentent une bonne aptitude au vieillissement et passent presque toujours en fûts de chêne français. Ces vins ont des arômes de noisette plus complexes avec un corps plus riche et une longue finale en développement.

Des blancs doux mielleux

Enfin, les vins doux sont produits à partir de raisins de vendanges tardives ou de grappes atteintes de botrytis cinerea. Botrytis quoi ? Le botrytis cinerea est un type de pourriture qui fait que les raisins se ratatinent et brunissent, expulsant alors toute l’eau du grain pour y concentrer son sucre. Dans de nombreux vignobles, il est important d’éviter cette « pourriture grise », mais dans l’élaboration d’un blanc doux, la pourriture devient « noble », et les matins humides et brumeux se transformant en après-midi ensoleillé amènent alors à bon nombre des vins doux les plus appréciés au monde. Les vins ont des arômes prononcés de marmelade, de miel, de raisins secs et souvent un arôme floral de pêche.

Avec quoi les boire ?

Les vins blancs secs sont parfaits pour commencer un repas. On pourrait par exemple marier une salade fraîche d’asperges grillées, de noix, de fromage de chèvre et d’une vinaigrette au citron et à l’huile d’olive. Pour plus de croquant, ajoutez des croûtons de pain de seigle grillés qui mettront en valeur les saveurs de noisette et de vanille si le vin a été vieilli en fûts de chêne.

Les vins rouges aromatiques produits dans les Graves sont très conviviaux. Les fruits juteux, les arômes floraux et le caractère de chêne se prêtent à une vaste gamme de plats, n’hésitez donc pas à les associer à des saveurs puissantes.

 

Pour les blancs doux on vous conseille d’éviter de les marier avec des aliments trop sucrés. Notez que le sel est un bon ami des vins sucrés. Un bon fromage crémeux, Stilton ou Roquefort, accompagnera à merveille ce vin, pensez aussi aux plats épicés qui s’équilibrent avec la douceur du vin.

Découvrez en plus sur le secret des Sauternes, et sur les vins blancs de Bordeaux !

DISCOVER MORE

Macération pelliculaire

Abécédaire P

2011 – Un millésime gourmand

Millésimes

Margaux

Le Médoc