Les conseils vins de Tonton Fabien le vigneron pour Noël.
ÉDUCATION
novembre 18, 2019

Les conseils vins de Tonton Fabien le vigneron pour Noël.

Tadaaaam ! Noël arrive, les décorations s’installent dans les rues, les sapins se dressent dans les salons, et tu as déjà réfléchi en détail à ton repas de Noël depuis des mois… ou pas. Bon t’inquiète, Tonton Fabien, vigneron au Château de Garbes, est sur le coup pour te livrer ses conseils. Tu vas pouvoir préparer un dîner de Noël qui envoie, et bien sûr, avec les vins qui vont bien.

Bon Fabien déjà super pull, et ensuite sur cette photo, je vois plusieurs couleurs de vins, dont du rosé. Ça m’intéresse. Le rosé à Noël on y croit ?

Fabien David – Mais bien sûr qu’on y croit ! Si vous aimez le rosé, pourquoi attendre l’été pour en boire ? C’est comme le Sauternes, le Cadillac, le Barsac…  c’est pas qu’avec le foie gras, on peut les boire l’été, à l’apéro.

Et ce rosé, on le cuisine avec quoi pour l’accompagner ?

Pour Noël, un filet mignon cuit au four. Ou sinon des gambas grillées ou sautées. Quand elles chantent dans ta poêle, c’est le moment de faire danser ton palet avec un rosé. Mais comme à Noël t’es moins sur le côté rafraîchissant, alors tu peux choisir un rosé avec une couleur un peu plus foncée, c’est généralement des rosés avec un peu plus de corps. Et si on ne le veut pas en accompagnement d’un plat, on peut servir un Crémant de Bordeaux rosé pour l’apéro.

Ok, et avec le blanc?

Alors déjà sur les blancs, très sincèrement, les collègues à Bordeaux font un travail de fou, la qualité est vraiment au top aujourd’hui. C’est toujours la couleur qui me surprend le plus, t’as des pépites, que ce soit en Graves, Pessac-Léognan, dans l’Entre-Deux-Mers, en Bordeaux ou en Côtes de Bordeaux.

Pour revenir à ta question, évidemment il y a le grand classique de Noël, les huîtres, et pour changer de la table de grand-papa, on peut ajouter du gingembre mariné ou des œufs de poisson directement déposés sur l »huître. Hoooopeuh là.. Une petite tuerie. Avec ça, on met un blanc de Bordeaux plutôt sec mais on peut très bien l’accorder avec ce que l’on veut. Pourquoi pas un vin rouge légèrement fruité pour balancer avec le gingembre mariné, ça peut vraiment le faire !

Et pour ceux qui n’aiment pas les huîtres ?

Y’a des gens qui n’aiment pas les huîtres ? Haha, bon je sais que ce n‘est pas du goût de tout le monde mais on peut essayer de twister leur goût iodé en les mariant avec une saveur que l’on aime.Par exemple, pour ceux qui pensent qu’une vie sans charcuterie serait insupportable, ils peuvent rajouter des dés de jambon sec… le tout servi avec un blanc mœlleux. Boom! De la folie, l’idée c’est de s’amuser, de créer un peu, diantre ! C’est pareil pour le fois gras, il n’y a pas d’obligation à le manger chaque année de la même façon encore et encore, il peut être poêlé, velouté…. Et avec un blanc boisé, type Pessac-Léognan, on se passe très bien du pain d’épice.

Ok tonton, et comme plat, tu penses à quoi ?

Allez comme on mange BEAUCOUP à Noël, inutile de se rajouter une grosse dinde aux marrons. On peut aller vers du poisson. C’est bien le poisson, c’est beau. Tout simple, un filet de bar, du fenouil, des pommes de terre,  beurre – huile d’olive – poivre, rôti au four. C’est parfait. Là tu mets un blanc sec, un AOC Bordeaux, bien équilibré et tout en rondeur. Tu salives? Ne salive pas s’il te plait, c’est gênant.

Et si on veut quand même de la viande ?

Alors je revisiterais la viande blanche façon sucré-salé. Un combo qui marche bien c’est la dinde curry coco avec un blanc charnu comme un Graves élevé finement en barrique, ou un blanc doux, ils s’accordent hyper bien avec les épices.

Ça semble parfait, et si je préfère du vin rouge, je pars sur quoi?

A Bordeaux, évidement, il y a le choix! Encore une fois, il n’y a pas de règles. Explorez, surprenez-vous, faites pas vos timides. On a pas besoin d’être expert pour savoir si on aime une association ou non. Maintenant, un rouge charpenté comme un Médoc c’est une très bonne idée avec un foie gras poêlé. Pour tout ce qui est gibier on peut partir sur un Saint-Émilion ou un Pomerol, avec des champignons ou de la truffe. Mmmm la truffe !

Et pour le fromage, on fait un plateau ?

Bien sûr ! Plus c’est varié plus c’est bon (et plus on a de chances de satisfaire tous les palais). Chacun a son préféré, pour ma part c’est le Maroilles. Tu peux pas le louper sur le plateau, et l’odeur te colle pendant plusieurs jours mais qu’est ce que c’est bien avec un Graves bien sec, ou un Médoc si on préfère le rouge…

PS: t »aimes le fromage ? Jette un oeil ici.

Et en dessert tu nous conseilles quoi ?

Pour les palais sucrés ça y est, t’as patienté tout le repas, et là enfin on passe aux choses sérieuses. Pour moi le repas de Noël, comme tout bon dîner, ça se finit sur une note de chocolat. La bûche glacée tu peux la marier à un rouge intense, avec des tanins ronds et des arômes de fruits rouges… 2 desserts en 1. Ou bien évidemment un Crémant de Bordeaux, finir sur une touche pétillante c’est toujours un bon présage pour la suite de la soirée.

Merci beaucoup à Fabien David du Château de Garbes pour avoir joué le jeu, et pour porter si bien le motif tête de chat.

 

DISCOVER MORE

Magnum

Abécédaire M

2009 – Un millésime haute couture

Millésimes

Réduction des pesticides

Nos engagements