2021 : ce qu’il faut retenir du millésime à Bordeaux
Bordeaux Magazine
novembre 3, 2022

2021 : ce qu’il faut retenir du millésime à Bordeaux

Bordeaux 2021 : un millésime marquant à plus d’un titre 

Si chaque vin de Bordeaux est le fruit unique d’un terroir, de cépages et d’un savoir-faire précis, il porte aussi en lui l’histoire de son millésime. Quelle est celle qui se cache derrière le nombre « 2021 », inscrit sur les bouteilles bordelaises que vous allez déguster ? Nous vous dévoilons dans cet article les principaux faits marquants à retenir pour ce millésime à Bordeaux : une année qui a une nouvelle fois mis à rude épreuve les vignerons bordelais pour vous garantir des vins de qualité.

Un climat de fin d’été idéal pour les vendanges en Gironde

Fin août 2021, dans le Bordelais : le temps est sec, le soleil rayonne sans excès au-dessus des vignes verdoyantes, laissant place chaque nuit à des températures fraîches. Les conditions climatiques sont optimales pour permettre aux raisins de finir de mûrir. Plus que cela, cette météo inespérée qui va se prolonger en septembre et en octobre est une aubaine pour la réussite du millésime du vin. En effet, elle va contrebalancer un printemps et un début d’été relativement froids et peu ensoleillés, qui ont engendré certains retards de maturité des baies.

Hommes-Vendanges-Château-VignesPar conséquent, à Bordeaux le millésime 2021 se distingue par un retour à des dates de vendanges plus classiques que celles des années précédentes, particulièrement précoces. Le calendrier du vignoble peut en effet varier d’une année sur l’autre en fonction de différents paramètres : ceux-ci sont d’ailleurs expliqués lors de l’atelier le plus complet de l’École du Vin de Bordeaux « Dégustation mode d’emploi », à vivre sur une journée ou quatre soirées passionnantes.

En 2021, le coup d’envoi de la récolte est donc fixé autour du 25 août, soit 15 jours plus tard qu’en 2020. Ce sont alors les cépages destinés aux délicieux crémants et rosés qui ouvrent le bal !

Des volumes de récolte en baisse pour ce millésime à Bordeaux

Les viticulteurs bordelais ont retenu leur souffle tout au long de l’année 2021. En mars, le soleil très présent a fait éclore les premiers bourgeons plus tôt que prévu, avant le retour durable de la chaleur. Et, surtout, avant un épisode de gel historique : le thermomètre chute brutalement les nuits des 7 et 8 avril sur l’ensemble du Bordelais, impactant sévèrement de nombreux vignobles. De nouvelles gelées au mois de mai fragilisent encore la récolte à venir. Des précipitations abondantes fin juin et en juillet favorisent quant à elles des attaques de mildiou.

Vendanges-Raisins-Vins-RougesLe volume de récolte en 2021 est donc durement touché : avec 3,77 millions d’hectolitres (soit l’équivalent de 503 millions de bouteilles), la production enregistre une baisse de 14 % par rapport au millésime 2020, et de 20 % face à la moyenne des dix années précédentes.

D’un domaine viticole à un autre, le niveau des volumes est très contrasté. Les familles d’appellation qui subissent le plus de pertes sont les Graves (- 25 % de raisins récoltés par rapport à 2020) ou encore Saint-Émilion, Pomerol et Fronsac (- 21 %). Heureusement, les choix techniques des vignerons, l’évolution de leurs pratiques, leurs progrès et leur persévérance ont permis de préserver la qualité des vins. Ils ont ainsi redoublé de travail lors de la vendange pour sélectionner les grappes épargnées, présentant de jolis potentiels aromatiques grâce à l’excellent climat de fin d’été.

Des vins blancs doux et secs exceptionnels dans le Bordelais

L’arrière-saison providentielle des mois de septembre et octobre va en effet faire naître des vins blancs doux véritablement magnifiques ! Toutes les conditions climatiques sont réunies pour accélérer le développement du Botrytis cinerea, aussi appelé « pourriture noble », si précieux pour produire les délicieux nectars dorés.

Vin-Blanc-Apéritif

Au moment des vendanges, les raisins sont parfaitement mûrs, affichant un très bon niveau d’acidité et d’une belle concentration. La qualité est donc sans conteste au rendez-vous, même si les zones productrices de blancs doux ont été fortement impactées par les gelées du printemps : la récolte 2021 est inférieure de 57 % à celle de 2020…

Vous l’aurez compris : convier à votre table une bouteille de vin blanc doux bordelais du millésime 2021 est une savoureuse idée ! Par exemple, mariée à un fromage de chèvre fondant aux noix, elle révèlera toute la richesse de ses arômes. Un exemple d’accord original, parmi les nombreux autres présentés lors de l’atelier « Vins et fromages » de l’École du Vin de Bordeaux : guidé(e) par le talent d’un formateur passionné et les produits de la fromagerie Deruelle, vous pourrez goûter aux surprenants points communs des vins bordelais et des fromages français. 🧀

Les vins blancs secs de Bordeaux ne sont pas en reste : leurs grappes sont récoltées sous un temps idéal, les 15 premiers jours de septembre. Favorisée par la fraîcheur de l’été, la qualité de leur millésime 2021 s’annonce remarquable dès la vendange, avec un très beau potentiel aromatique et une acidité élégante.

Des cépages rouges bordelais avec une jolie profondeur

Dernier fait marquant pour cette année 2021 : la généralisation de la récolte des raisins promis aux vins de Bordeaux rouges a lieu nettement plus tardivement que les années précédentes. La vendange du Merlot, cépage le plus précoce, commence la troisième semaine de septembre sous une météo agréable, pour se poursuivre début octobre. Ce mois est quant à lui exceptionnel : depuis 1991, il n’avait jamais été autant ensoleillé ! Le Cabernet Sauvignon et le Cabernet Franc savourent ces parfaites conditions climatiques pour achever leur maturation.

Vin-Rouge-Table-AutomneLes trois cépages bordelais sont ainsi fruités, colorés, frais, profonds et aromatiques, promesses d’un joli millésime pour les Bordeaux rouges. Ils sont également gages d’une palette de vins infiniment variée pour des assemblages délicieux : pour comprendre toutes les subtilités de ce savoir-faire, signature des cuvées de la région, initiez-vous à l’art de l’assemblage, lors d’un atelier aussi passionnant que ludique, où vous pourrez même jongler avec les cépages !

Vous savez désormais pourquoi le millésime 2021 à Bordeaux est unique en son genre. N’hésitez pas à nous partager vos coups de cœur de cette année si particulière en taguant @vinsdebordeaux !

DISCOVER MORE

Bordeaux et brunch – un mariage parfait

Brèves de Comptoir : l’art de la dégustation pour les nuls, avec Benoît Trocard

Foire aux vins – Notre sélection de vins de Bordeaux à moins de 20€