4 choses que vous ne saviez pas sur les vendanges 2016 !
News
octobre 21, 2016

4 choses que vous ne saviez pas sur les vendanges 2016 !

La mi-septembre est arrivée, et deux temps forts marquent la rentrée dans le monde du vin : les foires aux vins de vos commerces de proximité et les vendanges. Le mois dernier, nous vous avons fait découvrir l’été de la vigne à Bordeaux. Aujourd’hui, laissez-vous surprendre par ces quatre anecdotes à découvrir sur les vendanges. 

Saviez-vous que l’été fut exceptionnellement sec à Bordeaux cette année ?

Alors que le printemps était très humide et plutôt froid, l’été fut chaud et sec. Même si les températures sont restées fraîches jusqu’au 18 juin, le début de l’été a apporté de belles heures d’ensoleillement et des températures pouvant atteindre 32°C non seulement en juillet mais également en août.

 Qu’est-ce que cela signifie pour les vendanges ? Elles seront tardives, cette année, repoussées d’une dizaine de jours par rapport à 2015 en raison d’un retard de croissance des raisins au printemps. Certaines vendanges en vue de la production des vins blancs secs comme le Sauvignon Blanc au Château Haut-Brion, ont débuté. En revanche, les vignes destinées aux vins rouges et vins blancs moelleux devront attendre la fin du mois de septembre, bien que les vignes soient déjà superbes.

 

Le saviez-vous ? Seul le vigneron décide du début de la récolte.

L’instant où le vigneron débute les vendanges est crucial pour la qualité du vin. Environ trois mois sont nécessaires afin de déterminer la date exacte. La maturation optimale du raisin est d »environ 120 jours après la floraison, et 45 jours après la coloration du raisin. Lorsque le vigneron voit que les vignes sont presque prêtes, il effectue plusieurs tests. Le principal critère ? Que le raisin contienne suffisamment de sucre, qui sera ensuite transformé en alcool.

 Les tests déterminent non seulement  la date de lancement des vendanges pour le vigneron, mais également la date de lancement officielle de ces dernières, qui émane d »une décision administrative. Aujourd’hui, il s’agit d’une simple formalité prise par les maires, mais autrefois, la législation était bien plus stricte. Au Moyen-Âge, la “levée du ban des vendanges” définissait la date à laquelle la récolte pouvait officiellement débuter suite à l’annonce du héraut. Anticiper les vendanges pouvait mener à une contravention ainsi qu’à la confiscation de la récolte.

 

Saviez-vous que certains vignerons s »équipent de drones lors des vendanges ?

Jusque dans les années soixante-dix, la récolte était exclusivement faite à la main. Le vigneron sentait et goûtait le raisin avec une grande précision afin d’être certain de sa maturation. Aujourd’hui, ce travail est, dans une large mesure, effectué par la technologie. Certains producteurs utilisent même des drones pour identifier la maturité des raisins.

 La cueillette peut être effectuée à la fois manuellement et mécaniquement. Chaque méthode présente des avantages et des inconvénients. La cueilleuse mécanique récolte davantage que le vigneron. La sélection des raisins appropriés est effectuée ensuite. La récolte manuelle est bien plus lente, mais la sélection peut alors être faite immédiatement.

Fait-on des vins blancs moelleux à partir de  raisins trop mûrs ?

Le novice serait probablement surpris de voir les raisins à partir desquels sont faits leur Sauternes préféré. Le vigneron choisit d’attendre le beau temps, pour qu’il puisse faire mûrir le raisin destine à ses vins doux. Il n’est récolté que lorsque le botrytis cinerea (la pourriture noble) y adhère et ce, grâce à la chaleur et à l’humidité.

 Ce champignon spécial crée des petits “pores” dans la peau du raisin, ce qui permet l’évaporation de l’eau. Le grain de raisin se recroqueville alors lentement et devient intensément doux, idéal pour les vins blancs doux. La récolte est alors manuelle et délicate. En effet, le vigneron vérifie grain par grain la maturité du raisin, le plus prudemment possible.

 

En savoir plus ? Suivez nos pages Facebook, Instagram et Twitter, nous vous informerons de l’avancée des récoltes jour après jour.

DISCOVER MORE

Foires aux vins 2018 – Notre sélection pour tous les budgets

Rencontre avec Thomas Jemin, sommelier

Comment décrypter une carte des vins de Bordeaux ?