Plein feux sur la nouvelle génération de viticulteurs
Portrait
août 10, 2016

Plein feux sur la nouvelle génération de viticulteurs

Credits : Thieuley

Sylvie Courselle – 36 ans 

« Bordeaux devient plus qu’une tendance ! »

Passé le temps où le monde du vin était une affaire d’hommes ! Il suffit de voir le travail de Sylvie. Propriétaire et directrice commerciale des Château Thieuley, Clos Sainte Anne et Château Saint Genès, elle a la volonté de promouvoir les vins de Bordeaux dans le monde entier. Comment fait-elle ? En voyageant pour faire connaître les nouveaux vins de Bordeaux. Pour ce faire, elle collabore avec des chefs étrangers lors d’événements à travers le globe. Credits : Bordeaux Oxygene

Sylvie n’est pas seule à voyager afin de faire connaître ses vins. Avec 17 autres jeunes bordelais, ils ont constitué le groupe ‘Bordeaux Oxygène’. Ce groupe d’amateurs met un point d’honneur à transmettre le respect de la tradition et de l’authenticité des vins de Bordeaux à travers le monde. Bénéficiant du savoir-faire des générations précédentes, ils veulent transmettre une image accessible et moderne des vins de Bordeaux. Credits : Château Labadie

Jerôme Bibey – 37 ans

“La fabrication du vin n’est que le travail de ce que la nature nous accorde.”

Jérôme Bibey est administrateur au Château Labadie, dans le Médoc. Bien que cette appellation soit particulièrement renommée pour ses grands vins rouges, la préférence de ce viticulteur va aux grappes blanches de la région : il produit un vin blanc sec issu d’un assemblage de Sauvignon Blanc, Sauvignon Gris et Sémillon. Selon lui, avec humilité et respect pour la nature, tout est possible. Pour Jérôme, travailler la vigne au naturel est l’avenir des vins de Bordeaux. En effet, cette méthode permet d’améliorer la qualité des vins qu’il élabore. La preuve que ses convictions sont justes ? Sa victoire pendant la Coupe des Crus Bourgeois en 2014. Credits : Vignobles de Dulon

Sophie Dulon – 27 ans

“Tout le monde a un vin de Bordeaux qui le représente !”

Sophie Dulon a, elle aussi, sa place au sein des vignobles de Dulon. Sa famille étant propriétaire du domaine depuis plus de dix générations, il était logique que la demoiselle suive le pas. Elle est aujourd’hui responsable des exportations. Bien qu’elle soit fidèle aux traditions ancestrales et au savoir-faire familial, il n’empêche qu’elle y apporte une touche de modernité. Le plus important pour elle ? Mettre en avant le rapport qualité/prix des vins de Bordeaux. Selon elle, le préjugé sur les vins de Bordeaux hors de prix doit être oublié. Pour ce faire, elle bataille pour montrer que, compte tenu de la diversité de la région, il existe un vin pour chacun et surtout pour chaque budget !

DISCOVER MORE

Portraits vins blancs secs : Anna Myers

10 astuces pour des photos culinaires Instagrammables

Bordeaux.com fait peau neuve ! Nouveau site, nouveau look.