En direct des vignes : pas de trêve estivale !
News
août 9, 2017

En direct des vignes : pas de trêve estivale !

À l’heure où les juilletistes prennent la route des vacances avant la déferlante des aoûtiens, la vigne, elle, poursuit sa croissance, réclamant, tout au long de l’été, attention et vigilance de la part du vigneron. Dans cette dernière ligne droite avant les vendanges, chaque étape du cycle végétatif va conditionner la récolte future. C’est au cours de ces deux mois précédant la rentrée que la maturation des raisins s’opère. De la nouaison à la véraison, pas question donc pour les viticulteurs de relâcher la garde…

Dès la fin du mois de juin intervient la nouaison : aussitôt la floraison terminée, les fleurs fécondées débutent leur métamorphose et deviennent de minuscules grains de raisins verts.

 Après la frayeur causée par la violence des gelées tardives survenues fin avril, l’heure est au soulagement en découvrant la belle couleur verte des baies en formation sur les parcelles de vignes épargnées comme celles des Vignobles Boutinon.

Crédit photo : Vignobles Boutinon

Un miracle digne d’un conte de fées ? Au Château Haut-Bailly, tout cela a des airs de « princesse au petit pois » et on se réjouit, comme dans les Vignobles de la famille Ducourt, de voir la nature poursuivre son œuvre malgré les obstacles et les imprévus.

Crédit photo : Château Haut-Bailly

Des conditions climatiques favorables sont essentielles au bon développement des baies. De belles journées ensoleillées associées à des températures clémentes permettront une maturation optimale des raisins et une excellente préservation de l’état sanitaire de la vigne. Au sein des Vignobles Mercadier, on contemple avec joie le ciel azur et le soleil au zénith…

Crédit photo : Vignobles Mercadier

Tandis qu’au Château Les Carmes Haut-Brion, l’éclaircie est bienvenue… Après la pluie, le beau temps !

Crédit photo : Château les Carmes Haut-Brion

Pour tirer parti au mieux des rayons du soleil, on effeuille la vigne, côté est, au niveau des raisins. Ce procédé d’éclaircissage, appelé vendanges vertes, va permettre aux grappes de capter davantage de lumière, de favoriser l’épanouissement des meilleurs fruits et de limiter l’émergence de certaines maladies comme le mildiou – le microclimat humide qui se crée dans les pieds de vigne trop chargés contribue à l’apparition de champignons.Au Château Biac, les petites mains s’activent pour supprimer les grappes excédentaires.

Crédit photo : Château Biac

Reste que le temps estival chaud et humide rend la vigne très sensible aux attaques de champignons et autres acariens. Pour éviter les dégâts que pourrait engendrer l’invasion de parasites, les exploitations doivent mettre en place des mesures de protection de la vigne. Mais quels que soient les traitements envisagés, en production conventionnelle comme en culture biologique, les viticulteurs en font un usage modéré, avec, toujours à l’esprit, le respect de l’environnement et de la biodiversité alentour.

Dans quelques semaines, aux premiers jours d’août, débutera la phase de la véraison. C’est le début de la maturation : les raisins changent peu à peu de couleur. Une nouvelle opération d’effeuillage est réalisée sur les grappes qui n’ont pas une véraison homogène. Là encore, la météo joue un rôle prépondérant dans la maturation des baies : elle en détermine la durée avec un impact, plus ou moins favorable, sur la future récolte…

Mais, pour l’instant, le temps est au beau fixe et, comme au Château Roquefort, on ne se lasse pas d’admirer les couleurs de l’été…

Crédit photo : Château Roquefort

Photo principale by Jonathan Ducourt

DISCOVER MORE

Abécédaire M

Notre savoir faire

Rognage

Abécédaire C

Cadillac Côtes de Bordeaux

L'Entre-Deux-Mers