L’engagement de toute une filière, de la vigne aux consommateurs
ÉDUCATION
septembre 4, 2017

L’engagement de toute une filière, de la vigne aux consommateurs

La question du développement durable n’a jamais été autant au cœur des préoccupations citoyennes. Du consommateur au producteur, tous les acteurs sont concernés. Chacun peut œuvrer à son échelle et au quotidien.

Car le développement durable ne se résume pas qu’à la protection de l’environnement, la notion recouvre également une dimension à la fois sociale et économique.

S’engager dans une démarche de développement durable, c’est vouloir créer de la richesse tout sans altérer la biodiversité et épuiser les ressources naturelles de notre Terre. Un véritable défi qui mobilise tous les domaines d’activité, à commencer par le secteur de l’agriculture. Loin de devoir représenter une contrainte, les initiatives en faveur d’une production agricole respectueuse des hommes et de la nature constituent une chance pour l’avenir de toute une filière.

Ces dernières années, la culture viticole s’est, particulièrement, intéressée à ces nouvelles pratiques raisonnées. À Bordeaux, c’est l’ensemble de la filière qui s’engage chaque jour pour unir ses efforts dans un seul et même but : produire des vins de qualité tout en faisant preuve d’une grande conscience écologique, humaine et économique. Au cœur du terroir bordelais, se mettent en place, depuis plusieurs années, différents systèmes de production viticole tendant vers une viticulture plus durable. À cette diversité des modes de production et de protection correspond de multiples labels et de certifications.

La pluralité des modes de culture en développement durable

La viticulture biologique privilégie la vie des sols, la pérennité des espèces animales et végétales pour favoriser l’écosystème naturel. La culture biologique de la vigne est régie par le règlement européen CE 203/2012, sous la mention « vin issu de raisins de l’Agriculture Biologique ». Ce type de viticulture recourt à des produits (cuivre, soufre, insecticides d’origine végétale) exempts de molécules organiques de synthèse. Près de 500 exploitations sur près de 7 000 hectares sont converties à la viticulture biologique à Bordeaux.

La viticulture biodynamique vise à développer les échanges naturels entre la plante et son environnement. Elle repose sur la notion d’équilibre de la vigne avec son environnement immédiat et plus lointain. Les principes fondamentaux de la biodynamie reposent sur l’amélioration du sol et de la plante par des préparations à base de matières végétales (tisanes de prêle ou d’ortie…), animales (fumier…) et minérales (quartz…), l’application de ces préparations à des moments précis en fonction des cycles de végétation de la vigne et en rapport avec le calendrier lunaire et planétaire, le travail du sol par des labours et des griffonnages.

La viticulture intégrée prend en compte, dans le choix des méthodes biologiques, techniques et chimiques employées, les 3 piliers du développement durable en conciliant à la fois la problématique environnementale, l’exigence de rentabilité et la dimension sociale.

La viticulture raisonnée n’exclut ni l’utilisation d’outils de protection ni la possibilité de recours aux intrants de synthèse. Néanmoins, ce type d’intervention doit rester ponctuel et réalisé au cas par cas.

La diversité des labels environnementaux

En 2016, 55% du vignoble bordelais est engagé dans une démarche de DD : un bond de 10% par rapport à l’année 2014 et un véritable encouragement à poursuivre les efforts de toute une filière engagée pour le développement durable.

En parallèle du label AB de multiples démarches vertueuses sont reconnues par des labels régionaux, nationaux et internationaux. L’expérience Bordelaise est la preuve de cette diversité qui s’inscrivent toutes dans une démarche de développement durable.

Demeter France est l’organisme de contrôle et de certification pour la viticulture biodynamique. En 2015, à Bordeaux 29 exploitations bordelaises ont été concernées représentant 696 ha.

Les labels Terra Vitis, Area et Qualenvi certifient les exploitations qui pratiquent une viticulture intégrée. En 2015, 49 exploitations viticoles ont reçu le label Terra Vitis, à savoir 2 400 ha. En 2015, 205 exploitations ont reçu le label Area représentant plus de 6 168 ha. 11 exploitations ont reçu le label Qualenvi.

Les labels Agri Confiance® et Destination Développement Durable concernent la viticulture raisonnée : en 2015, 384 entreprises (6 062 ha) ont été labellisées AgriConfiance. à Bordeaux En 2014, 1 968 vignerons (14 802 ha) ont reçu le label Destination Développement Durable.

D’autres labels existent incluant l’ensemble de ces modes de culture comme la certification HVE (Haute Valeur Environnementale) qui a distingué, en 2014, 32 propriétés viticoles (1 200 ha) et le SME du Vin de Bordeaux (en 2016, 680 et 145 certifiés)

 

Derniers chiffres

BIO

2014 : 467 exploitations viticoles cetifiées

bio et en cours de conversion en

Gironde :

• 6 300 ha déjà certifiés en bio

• 1 260 ha en conversion 2014 : 467 exploitations viticoles cetifiées

bio et en cours de conversion en

Gironde :

• 6 300 ha déjà certifiés en bio

• 1 260 ha en conversion

 

BIODYNAMIE

2016: 44 exploitations viticoles

• 718 ha

 

TERRA VITIS :

2014 : 43 exploitations viticoles pour

2 200 ha

2015 : 49 exploitations viticoles pour

2 400 ha

2016: 55 adhérents engagés

54 certifiés

Sur 2 600 ha

 

AREA = Agriculture Respectueuse de

l’Environnement en Aquitaine

2014 : 120 exploitations viticoles

certifiées pour plus de 3 134 ha

2015 : 205 exploitations viticoles

certifiées pour plus de 6 168 ha

2016 : Plus de 750 exploitations viticoles

engagées dans des dossiers

AREA PVE

269 exploitations viticoles

certifiées AREA représentant

8 440 ha de surface en vignes.

  

AGRICONFIANCE

2014 : 272 entreprises certifiées pour 3 674 ha + 101 en

conversion pour 2 100 ha

2015 : 384 entreprises certifiées pour 6 062 ha

2016 : 384 viticulteurs pour 6 062 ha

 

SME DU VIN DE BORDEAUX

2014 : 300 entreprises engagées pour 13 000 ha

2015 : 400 entreprises engagées, dont 134 certifiées

2016 : 680 exploitations viticoles engagées en Gironde

145 exploitations viticoles certifiées

 

3D = Destination Développement Durable

2014 : 1 968 producteurs pour 14 802 ha

2016 : 1968 producteurs pour 14 802 ha

DISCOVER MORE

Macération carbonique

Abécédaire C

Merlot Blanc

Les Cépages

Mignonnette

Abécédaire M