Développement durable, découvrez 4 acteurs du changement dans le vignoble bordelais.
Journal
novembre 24, 2020

Développement durable, découvrez 4 acteurs du changement dans le vignoble bordelais.

En 2019, 65% du vignoble bordelais est certifié par une démarche environnementale, découvrez les témoignages de viticulteurs, négociants, coopérateurs et courtiers qui s’engagent pour un vignoble plus vert depuis des années.

Adrien n’a rien changé aux méthodes de ses ancêtres. Le Château Coutet existe depuis plus de 4 siècles et a toujours produit un vin biologique. « Le bio aujourd’hui, en terme de viticulture, c’est surtout le fait de ne pas utiliser de pesticide de synthèse. de désherbant, ou d’insecticide. » nous explique t’il. Plus qu’un héritage c’est une fierté et même une philosophie qu’il applique au quotidien. « C’est un endroit génial par la présence de biodiversité donc d’animaux et de plantes. Et professionnellement en termes de culture de la vigne c’est hyper intéressant. Ça crée des chaines alimentaires qui vont elles-mêmes réguler les prédateurs naturels de la vigne, comme la chauve-souris par exemple. »

Avec ses cousins Adrien représente la 14ème génération. C’est l’endroit où il est né, où il vit et aussi là où il produit son vin « je crois qu’il y a tout ce qu’il faut. Je n’ai besoin de rien de plus. »

Florence s’est engagée il y a 3 ans dans une transition écologique au Château Saincrit. « Aujourdhui on doit forcément engager une transition écologique si on veut continuer et pérenniser la viticulture. » nous confie-t’elle. Pour y parvenir elle s’est appuyée sur l’expérience d’autres vignerons au sein du SME du vin de Bordeaux (NDLR : Système de Management Environnemental).

Aujourd’hui son exploitation est certifiée HVE, Haute Valeur Environnementale. « Il y a des notions de biodiversité, de pilotage de produits phytosanitaires et dengrais, ça permet de pouvoir interagir dans plusieurs domaines. » En laissant la nature reprendre en partie ses droits elle a vu sa vigne évoluer, et continue de faire des efforts pour diminuer son impact sur l’environnement.

Jean-Charles s’est engagé, quant à lui, il y a de cela plus de 15 ans ! « Depuis 2008 je travaille avec une association qui maide à mettre en place des actes très simples afin de préserver la vie présente et dinviter certaines espèces à revenir. « explique t’il.

Ce doyen de la préservation de la biodiversité, au Château Beaumont, est intarissable sur les diverses espèces animales et végétales que l’on peut y trouver « La biodiversité ce n’est pas seulement des insectes et du gibier, c’est aussi des micro-organismes dans le sol. Nos sols sont vivants grâce à un apport d’engrais vert (semences semées dans l’inter-rang), ces végétaux déstructurent le sol et l’aèrent. »

Depuis la mise en place de ces pratiques, le viticulteur retrouve dans son vignoble des orchidées sauvages, des carabes (petits scarabées), des abeilles sauvages… Il est pour lui essentiel, en tant que viticulteur, de trouver des repères et des valeurs de production plus simples et plus naturels.

Pour continuer à produire le meilleur vin possible, Jean-Yves, du Château Fougas, a choisi la biodynamie depuis le millésime 2008, comme étant un complément à la culture biologique. Il a appris à faire confiance à son regard et à la nature. « La biodynamie a un cahier des charges beaucoup plus restrictif. Elle fait des vins les plus naturels possibles sans intrant. » nous explique-til, en ajoutant « Moi viticulteur je n’ai pas besoin de passer d’insecticide. ». À la place il utilise des traitements avec de la silice et des orties par exemple. « Nous utilisons aussi le calendrier lunaire qui nous demande une compréhension de notre vigne beaucoup plus importante. »

Pour lui c’est un plaisir que de voir son vignoble grandir, et se transformer en harmonie avec la nature.

Découvrez d’autres acteurs du changement sur bordeaux.com/vignoble-engage, et en nous suivant sur les réseaux sociaux !

DISCOVER MORE

Un Bordeaux à l’image de votre Noël

Retrouvez plus de 1000 vignerons et négociants bordelais dans toute la France pour célébrer la Saint-Vincent !

Les restos au fil de l’eau