Portraits de viticulteurs : une histoire de génération en génération
News
août 9, 2017

Portraits de viticulteurs : une histoire de génération en génération

Ils ont grandi au milieu des vignes et suivent, aujourd’hui, le chemin tracé par leurs parents… Filles et fils de viticulteurs bordelais, ces jeunes héritiers ont su reprendre le flambeau d’une main de maître, soucieux de faire perdurer le patrimoine parental. Tous ont quitté le nid au sortir de l’adolescence pour vivre, un temps, leur propre expérience avant de revenir sur leur terre et écrire à leur tour une page de l’histoire familiale. Si ces nouveaux propriétaires ont à cœur de mettre en avant le savoir-faire des générations précédentes, ils n’hésitent pas à imprimer leur patte en s’adaptant aux problématiques de leur époque. Entre tradition et modernité, c’est avant tout l’histoire d’une belle transmission, celle d’une passion commune pour la vigne et son trésor…

Château Mauvesin Barton

www.mauvesin-barton.com

Rejoindre la propriété familiale acquise en 2011 était une évidence pour Mélanie Barton-Sartorius. Son BTS en viticulture et œnologie en poche, la jeune femme s’exile à Dijon pour étudier les sciences de la vigne à l’Université de Bourgogne avant son retour à Bordeaux où elle décroche son diplôme national d’œnologue.

En 2013, elle rejoint la propriété familiale pour mettre en pratique ses connaissances. Aux côtés de ses parents, Michel Sartorius et Lilian Barton-Sartorius, elle contribue au succès du Château Mauvesin situé sur la commune de Moulis-en-Médoc. Travaillant étroitement avec le maître de chai, Bruno Petit, elle souhaite axer ses priorités, notamment, sur le travail du sol. La famille Barton, installée à Bordeaux depuis 1725, a trouvé en Mélanie une digne héritière…

Château Haut Macô

www.hautmaco.com

Frère et sœur, Anne et Hugues Mallet représentent la 4e génération de vignerons qui se succèdent à la tête du domaine familial. Situé en Côtes de Bourg, le Château Haut Macô est, depuis la fin du XIXe siècle, la propriété de la famille Mallet. Anne et Hugues ont repris les rênes il y a une dizaine d’années.

Après une longue période de transmission, essentielle sur le plan de la vinification et de la commercialisation, la fratrie se consacre désormais à développer les actions de communication et les opérations marketing pour mettre en lumière la production de ce domaine qui leur est cher…

Clos La Petite Croix

Site Facebook

C’est le plus petit vignoble de Lalande-de-Pomerol et pourtant, ce domaine a tout d’un grand grâce à la pugnacité et au talent du jeune vigneron Pierre Brunot. Ce jeune trentenaire a repris, en 2011, l’exploitation familiale où il a grandi auprès de son grand-père. Après un BTS obtenu à l’École de Viticulture et d’Œnologie La Tour Blanche et une escapade américaine, dans la Sonoma Valley, aux côtés du vigneron star, Pierre Seillan, le voici de retour en terre girondine pour redonner ses lettres de noblesse au domaine de son enfance. Conseillé par Emmanuel Villega, œnologue renommé, Pierre Brunot soigne ses 0,38 hectares de vignes en utilisant un engrais bio de très haute qualité et en recourant, notamment, au labour à cheval. De quoi produire sur la plus petite parcelle de l’appellation Lalande-de-Pomerol un grand vin de Bordeaux…

Château de Lauga

www.lauga.com

Charles Brun fait partie de la 7e génération aux manettes du Château de Lauga. Avant de rejoindre, en 2012, son père à la tête du domaine, il s’envole vers des contrées lointaines, au beau milieu des vignobles australiens et néo-zélandais. Le voici désormais aux commandes pour faire fructifier l’héritage familial. 

Les vins de la propriété, située en Haut-Médoc, bénéficient de la mention Crus Artisans : des travaux de la vigne et du chai jusqu’à la mise en bouteilles et la commercialisation, Charles met la main à la pâte ! Mais ce qu’il préfère par-dessus tout, c’est partir à la rencontre des consommateurs à travers les salons gastronomiques, les journées portes ouvertes et les dégustations à la propriété…

Château Le Grand Verdus

www.chateaulegrandverdus.com

En guise de bac à sable, Thomas Le Grix de la Salle a eu pour terrain de jeu les vignes et les cuves ! Fils et petit-fils de vignerons, il baigne dans le milieu viticole depuis sa plus tendre enfance. Après avoir décroché son diplôme d’ingénieur en agriculture à l’école toulousaine de Purpan, le jeune homme s’envole pour la Nouvelle-Zélande où il se familiarise à la vinification du sauvignon blanc.

De retour à Bordeaux, c’est tout naturellement qu’il marche dans les pas de ses aïeux pour contribuer au développement du vignoble du Château Le Grand Verdus, situé en appellation Bordeaux Supérieur, aux portes de l’Entre-Deux-Mers. Père de trois enfants, nul doute qu’il aura à cœur de transmettre à son tour ce bel héritage….

DISCOVER MORE

Cohésion sociale

Nos engagements

L’art de la dégustation

POIRE POCHÉE AU ROMARIN, BISCUIT BRETON, GLACE AU YAOURT, BEURRE NOISETTE

La Table d'Automne