Brèves de Comptoir : j’y étais…. au Comptoir des Bordeaux à La Friche Richard Lenoir !
News
août 9, 2017

Brèves de Comptoir : j’y étais…. au Comptoir des Bordeaux à La Friche Richard Lenoir !

Le 8 octobre dernier, les Vins de Bordeaux ont tenu comptoir au sein du nouvel espace événementiel parisien, La Friche Richard Lenoir, créé sur une parcelle d’un ancien garage Mercedes en plein cœur du 11e arrondissement.

Avant qu’il ne soit converti en jardin municipal, l’endroit s’est métamorphosé, pour quelques mois, en lieu de fête éphémère rassemblant, à ciel ouvert, foodtrucks et buvettes aux côtés d’un potager pédagogique, d’un terrain de pétanque, d’une aire de jeux pour enfants et d’une scène accueillant concerts et spectacles de stand-up.

Proche de cet esprit de partage et de convivialité, c’est naturellement que Le Comptoir des Bordeaux a investi les lieux pour proposer un nouveau regard sur le terroir bordelais et une découverte du vignoble hors des sentiers battus. À en croire les témoignages des uns et des autres, le succès était au rendez-vous ! Petit tour de comptoir…

Autour d’un mange-debout chargé de victuailles et de bouteilles de Bordeaux, ça papote entre filles dans une ambiance joyeuse et décontractée. Visiblement le concept plaît : « même si nous ne sommes pas de grandes spécialistes, nous aimons nous intéresser à l’identité d’un terroir, glaner de nouvelles informations et nous laisser surprendre… ».

Et c’est parti pour une dégustation à l’aveugle! L’occasion pour les formateurs de l’École du Vin présents sur l’événement, de faire découvrir l’étendue des vins de Bordeaux dans un cadre moins formel que d’habitude : « l’idée est vraiment de replacer le vin au sein d’une atmosphère chaleureuse et festive et d’approcher les gens d’une manière plus décomplexée ».

Dans un tel contexte, ces ateliers itinérants permettent de capter un public différent : « à l’École du Vin, la démarche est beaucoup plus studieuse. Les amateurs s’inscrivent à un cours qui va durer deux heures. Ils sont en quête d’une formation très poussée, scolaire même. Ici, ils ne savent pas trop à quoi s’attendre. Ils viennent passer une soirée pour se détendre et s’amuser. Ils repèrent le comptoir, s’approchent et sont alors surpris de ce qu’ils découvrent en seulement cinq minutes de dégustation ! ».

Pour Hélène, organisatrice du Comptoir des Bordeaux, le pari d’inscrire les vins de Bordeaux sur un terrain plus moderne et urbain et de toucher un public plus large est réussi : « les crus bordelais semblent réservés uniquement à une cible âgée attirée par l’image des grands crus, alors qu’en réalité ce sont des vins surprenants et accessibles, susceptibles de plaire à des trentenaires qui associent la dégustation d’un vin à un moment de détente et de plaisir ».

Ce soir, les Parisiens, venus en famille ou en bande d’amis, se pressent autour du comptoir pour découvrir la très large palette des vins bordelais : « les vins de Bordeaux ne se résument pas aux seuls grands crus inabordables. Ce ne sont pas que des vins tanniques, complexes, qui demandent à être décanté. Les Bordeaux, ce sont aussi des vins blancs secs, des rosés, des rouges fruités, des vins d’apéro, à consommer en soirée, sans nécessairement les accompagner de mets », rappelle un des formateurs. Et manifestement, le public semble réceptif à ce discours à l’image de ces trois jeunes femmes pour qui « Bordeaux sera toujours gage de qualité »…

DISCOVER MORE

Arriba Superior Selecto

La Table tout chocolat de Laurent

BOULETTES DE RIZ AU THON

La table apéro

Montagne Saint-Émilion

Le Libournais