En direct des vignes : c’est parti pour les vendanges des blancs !
News
août 31, 2017

En direct des vignes : c’est parti pour les vendanges des blancs !

Si certains mettent à profit la fin des vacances pour faire le plein, une dernière fois, de soleil, s’offrir encore quelques journées de farniente et peaufiner leur bronzage, les doigts de pieds en éventail sur la plage, la rentrée a déjà sonné dans les vignobles. Réchauffement climatique oblige, la récolte des raisins débute de plus en plus tôt et bat même, cette année, un record avec une quinzaine de jours d’avance pour les cépages blancs. Sur les parcelles les plus précoces, les vendangeurs s’activent à coups de sécateur depuis le 21 août. Et le défi est de taille car avec le violent épisode de gel survenu au printemps, le volume des vendanges 2017 devrait être historiquement bas… Alors, à défaut de quantité, il va falloir privilégier, plus que jamais, la qualité !

Crédit photo : Château Latour-Martillac

 Au Château Latour-Martillac, si la récolte de blancs sera réduite de moitié, les raisins arrivés à bonne maturité sont prometteurs. Une excellente nouvelle qui apporte, malgré une perte importante des volumes, soulagement et réconfort après les dégâts causés par les gelées tardives de la fin avril.

Il faut compter une centaine de jours entre la floraison qui survient, traditionnellement, en juin et le début des vendanges. Mais avec la clémence printanière qui s’installe, chaque année, toujours un peu plus tôt, les premiers bourgeons pointent le bout de leur nez à peine l’hiver terminé. Conséquence inéluctable de cette douceur climatique, les grappes parviennent à maturité dès la fin du mois d’août pour les cépages destinés à la production des vins blancs.

Crédit photo : Château Smith Haut Lafitte

Les températures caniculaires de juin suivies d’un été relativement sec et frais promettent un bon millésime comme on l’attend au Château Smith Haut Lafitte.

Reste que les gelées tardives qui ont sévi en avril ont semé la panique dans les vignobles, bousculant le cours normal des événements. L’épisode de gel, survenu dans la nuit du 26 au 27 avril, alors que la vigne était en avance d’au moins 15 jours,  a perturbé le cycle végétatif qui avait, pourtant, démarré sous les meilleurs auspices.

Crédit photo : Château Olivier

Mais ce coup dur n’a pas entamé l’énergie et la passion des viticulteurs bien décidés à produire le meilleur millésime possible. Au Château Olivier, l’équipe de vendangeurs est sur le pont dès les premières lueurs du jour : en route pour la cueillette !

Crédit photo : Château Chantegivre 

La récompense après de longues heures de labeur : le beau camaïeu des raisins blancs tout juste récoltés. Un spectacle qu’on ne se lasse pas d’admirer au Château de Chantegrive…

DISCOVER MORE

Tannique

Abécédaire T

Margaux

Le Médoc

Musquée

Abécédaire M