Comment débuter sa cave à vins à prix doux en 3 étapes
News
octobre 20, 2022

Comment débuter sa cave à vins à prix doux en 3 étapes

Constituer sa cave à vins sans se ruiner : les 3 étapes simples

Aaah, recevoir ses amis pour un dîner chaleureux : un repas appétissant, des conversations animées, et… de bonnes bouteilles bien sûr ! Le tableau est idéal, à une chose près : comment constituer sa cave à vins sans compromettre ses prochaines vacances au soleil, ni devoir choisir entre entrecôte et cuvée de qualité ? Eh bien, en suivant ces 3 points clés, tout simplement !

Cave Vin Escalier

Étape 1 : évaluer la capacité de stockage de sa cave

En d’autres termes, combien de bouteilles pouvez-vous garder chez vous ? Pas la peine d’en acheter 120 si vous ne disposez pas d’un endroit approprié. Et non, à côté du four, ce n’est vraiment pas une bonne idée ! L’idéal pour conserver le vin ? Une pièce noire, sans mauvaises odeurs, à température stable entre 12 et 14 °C : des conditions de stockage idéales, expliquées notamment lors de l’atelier « De la vigne à la table » de l’École du Vin de Bordeaux, qui vous donne toutes les clés pour réveiller le sommelier qui dort en vous ! Pas d’inquiétude pour les œnophiles sans espace, il reste toujours la possibilité d’opter pour une cave réfrigérée, ou bien de louer un box privatif chez un gestionnaire de caves. 

Cave Vin Pierre

© photo : La cave du Château

Étape 2 : se poser la question de son budget

Une cave n’est pas un musée, elle est vivante. Et c’est une bonne nouvelle : vous allez la compléter au gré de vos découvertes œnologiques, lentement mais sûrement, sans vous ruiner. Ça tombe bien, car le vignoble de Bordeaux regorge de vins très abordables (entre 5 et 15 € la bouteille) dans un style accessible, facile à boire. Par exemple, pour avoir de quoi venir l’hiver (soit environ 48 flacons), il vous faudra compter un investissement initial de 300 à 400 €.

À ce stade, vous connaissez le nombre de bouteilles que vous pouvez acheter, et l’enveloppe budgétaire que vous souhaitez y consacrer. Passons donc aux choses sérieuses : votre goût !

Bouteilles de Vin

Étape 3 : identifier les différents types de vins à acheter

Car le but de votre cave est de disposer d’une sélection de bouteilles que vous pourrez savourer à toute occasion : apéritif, repas avec les copains, déjeuner en famille… Pour orienter votre choix, raisonnez d’abord par couleur. Quels vins dégustez-vous habituellement : rouge, blanc, rosé ? Sans oublier les vins blancs doux et les effervescents. La réponse à cette question constituera le socle de votre cave, même s’il reste judicieux de prévoir quelques flacons de chacune de ces catégories pour décupler les possibilités d’accords mets et vins (et ravir encore plus vos convives !).

💡 Vous sentez que vous avez besoin de mieux identifier les arômes que vous préférez ? Laissez-vous guider en toute confiance par un nez bordelais lors de l’atelier « Les Arômes du Vin » de l’École du Vin de Bordeaux : un moment idéal pour vous initier sans complexes à de délicieux bouquets aromatiques et détecter ceux qui vous font le plus vibrer. Au programme ? Des tips de dégustation, des exercices ludiques pour muscler votre odorat et des astuces pour mémoriser les parfums.  

Enfin, demandez-vous dans quel contexte vous sortirez les bouteilles de votre cave. Autrement formulé, quelles sont vos habitudes de consommation ? À titre d’exemple, si vous aimez déguster des huîtres lors d’un brunch avec une dizaine de copains, il vous faudra probablement 24 flacons de Bordeaux blancs ou Bordeaux Entre-deux-Mers. Imaginons encore que vous adoriez organiser des apéritifs improvisés chez vous : les rosés frais ou les vins rouges fruités de type AOC Bordeaux seront à privilégier. Pour une cave de 48 bouteilles, vous pourriez ainsi en compter 24 de rouge, 12 de blanc, 6 de rosé, 3 de vins doux et 3 d’effervescents.

Et maintenant ? À vous de jouer ! Une fois vos besoins listés, il ne vous reste plus qu’à acheter vos vins. Rien de plus simple, car les points de vente sont nombreux : grande distribution, cavistes, direct producteur ou encore e-commerce. Mais surtout, n’oubliez pas le mot d’ordre qui doit guider la constitution de votre cave : « vous faire plaisir » !

DISCOVER MORE

Des nouvelles du millésime 2019

Cocktails avec du vin blanc doux : 3 recettes étonnantes

À la rencontre des vignerons de Bordeaux !