Réussir son barbecue…à la Bordelaise
Food
août 7, 2018

Réussir son barbecue…à la Bordelaise

Vous l’ignorez sans doute, mais il n’y a pas que vous qui aimez les vins de Bordeaux : les barbecues aussi. Alors cet été, oubliez les dîners sophistiqués et simplifiez-vous la vie. Au menu : barbecues en famille, entre potes, au déjeuner et même au dîner …. accompagnés de toutes les couleurs des vins de Bordeaux. 
Première étape : choisir le bon combustible 

Pour rester dans l’esprit Bordeaux, au lieu du traditionnel charbon de bois, essayez de récupérer quelques sarments (pieds ou copeaux de vigne) que les vignerons mettent de côté au moment de la taille. Bien secs, ils dégagent un fumage léger et parfument délicatement les grillades. Autre avantage, ils brûlent facilement… si facilement que vous n’êtes même pas obligé d’attendre les braises pour commencer la cuisson. 

Si malgré tout vous préférez la bonne vieille méthode du charbon de bois, vous pouvez aussi répandre des copeaux de vigne sur les braises. Ainsi les bonnes odeurs du sud-ouest parfument vos assiettes. Et voilà un barbecue aussi original que savoureux. 

Deuxième étape : des grillades originales

Qu’on se le dise, cuisiner au barbecue invite à l’imagination. Car si la viande est un grand classique, les produits de la mer aussi adorent se faire rôtir –  et il n’en manque pas dans la région. Sardines grillées, thon, brochettes de poisson, truite, saumon en papillote, gambas ou scampis et même Saint-Jacques… tout est bon au barbecue.

Troisième étape : accorder grillades et vins de Bordeaux. 

Viande, poisson, légumes… tous adorent se faire griller au barbecue. Et pour les accompagner une fois dans l’assiette, rien de tel qu’un petit Bordeaux. 

  • Un rouge (Bordeaux Supérieur, Côtes de Blaye ou Côtes de Bourg) avec une bonne côte de bœuf (de préférence Bazadaise pour rester dans le local). 

Choisissez des vins assez puissants. Leurs arômes boisés seront sublimés – rien que ça – par le braisé de la viande.

Autre idée : un Médoc aux arômes de fruits noirs sera sensationnel sur un bœuf braisé. Un contre-filet coréen saupoudré de sésame torréfié sera sublimé avec un rouge rond et structuré comme un Lussac-Saint-Emilion. 

  • Un rosé de Bordeaux avec des brochettes de viande ou les traditionnelles merguez-chipos. Ses arômes de fraise, de groseille, sa fraîcheur acidulée de l’agrume sont parfaits pour rafraichir le barbecue et titiller vos papilles estivales. Si vous voulez la jouer local, essayez le Bordeaux Clairet, une spécialité bordelaise entre le rouge et le rosé.

  • Un blanc sec fruité et minéral (Bordeaux blanc par exemple) avec les grillades de viande blanche, qui ne prendra pas trop le pas sur la finesse de la viande. 

  • Un blanc frais et aromatique (Côtes de Blaye, Entre-Deux-Mers, Crémant) pour les poissons grillés (sardines, scampis…). A tester aussi avec les légumes grillés. 

  • Un blanc de caractère (Graves, Pessac-Léognan) avec des noix de Saint-Jacques si vous êtes vraiment chic. 

Et voilà, vous savez tout pour réussir un barbecue parfaitement bordelais, délicieux comme l’été. Alors, à vous maintenant. 

DISCOVER MORE

Cabernet

Abécédaire S

GRANOLA SALÉ

La table apéro

Maître de chai

Abécédaire C