En direct des vignes : le délicat travail de la taille…
Journal
février 20, 2019

En direct des vignes : le délicat travail de la taille…

Au fil de l’hiver, au sein des exploitations, le moment est propice pour s’atteler à une longue mais nécessaire tâche : la taille des ceps. Car si l’hiver est synonyme de repos pour la vigne, il n’en est rien pour le vigneron. C’est au contraire l’heure de s’activer parmi les parcelles pour procéder à la principale opération viticole de la saison. Tandis que les bourgeons sont en état de dormance, les viticulteurs affrontent la rigueur hivernale pour choyer leur vigne et lui refaire une beauté avant le retour du printemps.


Crédit photo : @chateau_ladminique & @episodedeux

La taille annuelle est l’une des étapes clés du calendrier du vigneron. Ce travail indispensable est destiné à contrôler l’extension de la vigne et à garantir la qualité de la récolte future. Comme toute liane, la vigne est vouée à pousser rapidement et de façon totalement désordonnée si la main de l’homme n’intervient pas.

Un nombre excessif de bourgeons entraîne une production trop importante de raisins avec pour risques une croissance insuffisante, une maturation incomplète et des rameaux trop fragiles. Au profit de la quantité, on perdrait alors en qualité. L’élagage des souches consiste à obtenir un nombre satisfaisant de bourgeons, en sélectionnant les plus fertiles, et à éviter la surproduction. En diminuant le nombre de rameaux, la vigne en sort renforcée. C’est au vigneron que revient la difficile tâche de choisir les rameaux susceptibles de garantir un bon rendement.



Crédit photo :
@vignoblesmercadier

Aux Vignobles Mercadier les vignerons s’emmitouflent avant de se livrer consciencieusement à la besogne… « Il était 8h30. La température était de -2. Nos hommes sont là sur les hauteurs du Château Tuyttens. Emmitouflés sous plusieurs couches de vêtements, ils vont inlassablement jusqu’au soir, sans faiblir la cadence, étudier, scruter, tailler nos pieds de vignes. » @vignoblesmercadier



Crédit photo :
@chateaudecerons

Cep après cep, la taille est un travail minutieux…Dans la région des Graves, au Château De Cérons le sécateur est de sortie : les rameaux sont ainsi sectionnés à la main selon le mode de taille choisi.



Crédit photo : @chateaudesarras

Au Château des Arras, sur un côteau dominant la Dordogne, on met des sarments de côté et on pense déjà au barbecue de cet été. Eh oui les sarments bien secs, en plus de brûler facilement dégagent un fumage léger et parfument délicatement les grillades !

Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, certains vignerons ne reculent devant aucun obstacle pour effectuer ce lent et fastidieux labeur. Tel est le prix de la qualité ! Vivement la fin du mois de mars qui verra alors, avec le retour des beaux jours, la vigne sortir de son long sommeil hivernal….

DISCOVER MORE

Bouquet

Abécédaire B

Attaque

Abécédaire A

Double Magnum

Abécédaire D