home
22 Jun
naissancevigne_cover
Éducation
6 juin 2018

La naissance d'une vigne Bordelaise

Aux origines du vin il y a le raisin. Et aux origines du raisin, il y a... la vigne. 

Mais la vigne n’est pas n’importe quelle plante que l’on sème au fond de son jardin et que l’on  observe patiemment pousser. Non, la vigne destinée au vin est issue de boutures, c’est-à-dire du prélèvement d’un morceau d’une autre vigne que l’on replante pour donner une nouvelle vigne. Une sorte de clonage quoi. 

Cette vigne qui donne le cépage du vin (Merlot, Cabernet, Sauvignon etc...) est ensuite plantée, non pas directement dans la terre, mais sur un porte-greffe : un pied-de vigne américain. 
Une drôle de pratique, mais qui a son explication dans l’histoire ... la grande terreur du phylloxéra. 

C’est en 1864 que l’on découvre cet insecte ravageur venu de l’Est des Etats-Unis sur des ceps de vigne français. Grand amateur des racines, il détruit en quelques années tout le vignoble européen. Les gouvernements prennent alors une décision pour sauver l’industrie du vin : les vignes devront être greffées sur des pieds-de-vigne américains, résistants au phylloxéra. 

Et voilà comment l’on fait du vin français sur des racines américaines. Car au-delà même du risque de phylloxéra, les pieds de vigne américains sont aussi privilégiés pour leur résistance à la sécheresse, leur rapide maturation des raisins, et même leur vigueur incomparable. Schwarzie n’a qu’à bien se tenir. 

Côté pratique, la plantation de la vigne se décompose en quatre étapes : 

1. la préparation du bois (qui servira de boutures). Les petites «tiges» sont taillées dans des vignes saines et coupées en sections de même longueur, appelées «scions».

2.  le greffage, les boutures ou «greffons» sont greffés sur le porte-greffe. La technique principale utilisée à Bordeaux est appelée la greffe Omega, qui connecte les morceaux de bois comme deux pièces d’un puzzle. 

3. la protection à la cire. La cire de paraffine est placée autour des deux morceaux de bois pour protéger la greffe.

4. La stratification. Le greffon et le porte-greffe se soudent ensemble : la  sève peut passer du pied de vigne à la greffe, le tout formant une seule et même plante. 

Pour autant, le travail n'est pas tout à fait fini puisque qu’il faut maintenant transférer soigneusement la plante recomposée dans un pot ou dans une pépinière... Puis s’armer de patience pendant un an, le temps nécessaire avant de pouvoir replanter le pied de vigne sur la parcelle. 

Il devra alors être contrôlé par une entreprise spécialisée qui s’assure de sa bonne santé. Car un petit virus ou une bactérie un peu coriace dissimulée dans le pied de vigne pourrait ravager l’ensemble du vignoble français, voire européen... et nous plonger dans un nouveau cauchemar, comme en 1864 avec le phylloxera. Alors attention. 

Et voilà comment toute l’histoire du vin commence, par ses racines. 

DÉCOUVRIR PLUS

3 recettes de snacks à accompagner de vins de Bordeaux
Food
L'art de la dégustation
Escapades
Notre Terroir