Viticulteurs

On recense environ 5400 viticulteurs, propriétaires et exploitants. La particularité de Bordeaux réside dans la grande diversité des exploitations. Des propriétés familiales qui se transmettent au fil des générations, des grandes entreprises qui sont la propriété de groupes nationaux et internationaux, de nouveaux exploitants enfin, souvent issus d’une reconversion professionnelle, composent le paysage. Dans le vignoble bordelais, la surface moyenne d’une exploitation est de 17 hectares de vignes cultivées.

Au fil des saisons, le vigneron doit revêtir le costume d’agriculteur, d’œnologue, de commerçant et de gestionnaire. 

Le vigneron doit avant tout connaitre parfaitement le cycle végétatif de la vigne ; c’est un maillon fort. Il veille à l’entretien du vignoble (taille, ébourgeonnage, effeuillage, travail du sol…) et à son installation (arrachage, labour, plantation). Au moment de la récolte, il participe aux vendanges puis supervise l’étape de production du vin avec la vinification et l’élevage. Ils sont 60% à vinifier directement leurs vins ; 40% sont coopérateurs.

Puis le vigneron doit ensuite vendre son vin. La vente directe à la propriété, sur internet ou dans les foires et salons, constitue une part non négligeable de la commercialisation totale des vins de Bordeaux. 

Les nouveaux venus dans la profession, de plus en plus fréquemment des femmes et des jeunes, ont suivi des formations à l'agronomie, à l'œnologie et au marketing. Ils apportent une vision et des solutions nouvelles à la profession.

DéCOUVRIR PLUS

Cépages

notre terroir

Millésimes

notre terroir

Bordeaux Magazine