Château d'Armajand des Ormes

D’origine seigneuriale, la propriété est anoblie en 1565 à la suite de la visite du roi Charles IX et de sa mère Catherine de Médicis. Le vignoble existait déjà. Armajan appartenait alors à Pierre Sauvage, issu d’une grande famille de notables qui donna un maire de Bordeaux, un gouverneur de sénéchaussée de Gascogne. Une branche de cette famille s’installa ensuite à Yquem. Détruit en partie lors de la Fronde, le château fut reconstruit, vers 1750, par Vincent d’Armajan, gendre de Montesquieu. En 1846, le duc de Montpensier, fils de Louis Philippe, épouse une infante d’Espagne. Au retour de leurs noces, ils sont reçus à Armajan et y dormiront une nuit. Deux pièces du château (un salon et une chambre) sont refaites à cette occasion. Dans l’édition Feret de 1850, Charles Cocks classe les Ormes 3ème cru.

Tempêrature de service

9 - 12°C

Temps de garde

5 - 50 ans

Arômes

  • Abricot sec
  • Amande
  • Ananas
  • Coing
  • Fruit de la passion
  • Mangue
  • Pêche

Producteur

Château d'Armajan des Ormes

 

Rechercher dans nos suggestions

Couleurs

Cépages rouges

Cépages blancs

DÉCOUVRIR PLUS

Muscadelle
Cépages
sauternes
Sauternes
Les Graves et Sauternais
2016 - Vers un millésime remarquable
Millésimes