Après la pluie… Le beau temps des Bordeaux blancs secs !

CATÉGORIE: Découvrez Bordeaux, Général, Le vocabulaire de Bordeaux, Les gestes du vin, Parlons gastronomie

Comme le soleil… Brillez de quelques connaissances : coaching privé

Les trois cépages principaux cultivés dans la région de Bordeaux sont le Sémillon, le Sauvignon et la Muscadelle. Le sémillon est le plus courant. Il intervient aussi bien dans l’assemblage de vins liquoreux que de vins blancs secs. Rond en bouche, il excelle après quelques années de maturation. Parmi les vins plus jeunes, la typicité qui domine souvent est celle du Sauvignon, cépage qui est souvent assemblé au Sémillon. Avec ses saveurs et arômes fruités et fleuris, le Sauvignon complète parfaitement la richesse du Sémillon. Le trio est complété par la Muscadelle, moins souvent utilisée, mais néanmoins très appréciée pour son arôme parfumé évoquant le Muscat. Tout un art de l’assemblage des vins blancs de Bordeaux : Sauvignon – Sémillon – Muscadelle.

La plupart des vins blancs secs de Vins de Bordeaux se consomme jeune (comme les Entre-Deux-Mers), certains sont des vins de garde comme les vins rouges. Les vins blancs des appellations Graves et Pessac Léognan se bonifient avec le temps. Même s’ils sont aussi délicieux jeunes, ces vins gagnent en complexité et en finesse au fil des ans. Le nez ou les arômes ne sont pas les seuls à évoluer avec les années. On peut aussi deviner l’âge d’un Bordeaux blanc à sa robe.

Le nuancier réalisé par L’Ecole du Vin de Bordeaux pour estimer l’âge d’un Bordeaux Blanc :

Jaune vert : 1 à 2 ans d’âge

Jaune pâle : 3 à 5 ans d’âge

Jaune or blanc : 6 à 10 ans d’âge

Jaune paille : plus de 10 ans

Comme dans la vie, on saisit les occasions… des appellations.

Tout est une question… d’équilibre, de fraîcheur et d’arômes.

Alors pour l’apéro…

Avec des fruits de mer, poissons ou fromages … Choisissez la jeunesse et la vitalité d’un Bordeaux blanc, d’un Côtes de Blaye ou d’un Entre-Deux–Mers.

Et oui… Servez les avec un chèvre (pas trop crémeux). Le goût spécifique du chèvre parfois difficile à associer s’accorde parfaitement avec un Côtes de Blaye. Les fromages français plus traditionnels n’appellent pas forcément un vin rouge. Par leur douceur, le Camembert ou le Brie confèrent vite une légère amertume au vin rouge. Essayez plutôt un Bordeaux blanc léger à dominance Sauvignon et vous constaterez par vous même que fromage et vin blanc forment un tandem de rêve !

Et à table…

Comme parfait accompagnement de viandes blanches, tapas ou en pure dégustation… Optez pour la structure et la sensualité des appellations Graves et Pessac-Léognan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>