Conservation

Prendre soin du vin

Le vin est un produit vivant qui mérite 
quelques précautions d'usage...

1 / Bien le transporter

Règle nº1

Transporter les bouteilles debout pour éviter la couture.

Règle nº2

Éviter de transporter du vin par une trop forte chaleur ou par grand froid.

Règle nº3

Le Vin supporte mal les trépidations, laissez-le reposer 2 à 3 semaines.

2 / Bien organiser sa cave

L'idéal pour le bâti est de choisir une cave enterrée avec un sol en terre battue, une petite ouverture d'aération orientée vers le nord, éloignée de toute vibration.

Vous n'avez pas cave ? Optez pour une armoire de mise en température "cave à vin" où vos bouteilles seront conservées à la température idéale. Rangez les bouteilles à l'horizontale en les espaçant suffisamment pour que l'air circule entre elles.

3 / Bien conserver son vin en cave

Une température constante toute l'année de 12-14° est idéale. Si la température est trop élevée, le vin évoluera plus rapidement, à bon entendeur !

Veillez également à maintenir aussi une hygrométrie ambiante de 70 à 80% sans quoi les risques se multiplient : altération des étiquettes et des bouchons.

La lumière est tamisée en évitant les éclairages au néon.

4 / Bien préserver la longévité de ses vins

Quels critères de longévité ?

Cela dépend du type de vin, du millésime, de l'appellation et surtout du terroir dont le vin est issu. Son mode de vinification et d'élevage tout comme le volume de la bouteille jouent aussi. Des paramètres auxquels on associe une dégustation régulière.

L'effet Magnum ?

Dans ce gros contenant (150 cl), le vin vieillit plus longtemps (l'apport d'oxygène par le bouchon est plus réduit par rapport à la masse que dans une bouteille de 75 cl).

Mot clé : Patience !

Mais n'oubliez pas : un vin de Bordeaux reste un objet de plaisir, vous pouvez décider de ne pas attendre trop longtemps.

DÉCOUVRIR PLUS

Découvrir toute la sélection
Bouteille
Service du vin : Bouteilles, verres et accessoires
De la conservation à la dégustation
Éducation